Nerja

La mer et le soleil

Guide de Nerja

A mes yeux, cette ville côtière a pour elle un énorme atout, c’est là que j’ai mangé le meilleur calamars frais et couteaux à la plancha de l’histoire gastronomique mondiale à La Marisqueria La Marina. Et pourtant, j’ai une certaine expérience dans ce domaine.

Cette petite ville se trouve sur la Costa Tropical, entre Almuñecar et Malaga

Un autre atout : quelques belles plages, comme celle de la Burriana.

Histoire de Nerja

Mes séjours répétés font que je la connais tellement bien que je vais me permettre de vous faire un cours d’histoire :

Il y avait déjà du monde à Nerja au Paléolitique, sans doute pas des touristes en maillots bain rose, mais de possibles amis de Cro-Magnon, puisque les ossements qu’on a retrouvés récement remontent à cette période. Pendant des siècles - je n’ai pas l’habitude de parler en millénaires - Nerja était un village plutôt tranquille qui ne s’appelait pas Nerja d’ailleurs. Puis les Arabes sont venus visiter la région qu’ils ont dû trouver riche en eau douce puisqu’ils l’appelèrent Narixa - fontaine abondante. Après les catholiques et eux se sont tapé dessus jusqu’en 1487 où les Arabes se sont rendus. Pour marquer le coup, Narixa est devenu Narija puis Nerja.

Nerja
La Méditerranée à Nerja

Après ça je passe sur les massacres et autres horreurs générées par le fanatisme religieux, toujours est-il que le village de pêcheur est assez tranquille jusqu’aux années 70 quand débarquent les hordes du nord, assoiffé de soleil, de booze et de mer chaude. Ils entraînent de gros bouleversements, pas tous forcément très positifs, dans le village.

Que voir à Nerja?

Le Balcon de l'Europe à Nerja

Cette promenade, baptisée ainsi par le roi Alfonso XII, s’avance vers la mer qu’elle surplombe, de là on a une vue sur la Costa del Sol et la Costa tropicale.

L’été c’est un endroit très fréquenté, et il est parfois difficile de se frayer un chemin entre les stands de glaces ambulants, les cracheurs de feu, les joueurs de flute des Andes déguisés en Péruviens, les marchands de jouets chinois non agréés très fragiles et laids, les vendeurs de copies de CD, fausses Nikes et autres objets du désir consumériste frauduleux.

Le Balcon de l'Europe
Le Balcon de l'Europe

On accède à la plage de Nerja, fête la Croix de mai

Fête la Croix de mai
">Calahonda au début de la promenade, à côté des calèches.

Le roi Alfonso XII

C’est, le roi Alfonso XII , de passage dans la région qui baptisa ce promontoire sur la mer, le balcon de l’Europe. À l’origine, il s’appelait el Paseo de la Batería (la promenade de la batterie) en raison des canons qui y étaient placés pour défendre la ville. Certains canons bien rouillés sont toujours là.

Quand on sait que cela se passa en 1885 ont peut se dire qu’il était un visionnaire, d’une part parce que cela situe bien la ville dans l’Europe en lui donnant une certaine importance - il n’est pas donné à toutes les villes d’être le balcon de l’Europe - et aussi parce que c’est de nos jours, avec les grottes et le viaduc l’un des centres d’intérêt mis en avant par l’office du tourisme.

Nerja, Le roi Alfonso XII
Le roi Alfonso XII prend la pose

Cette photo a été prise début mai, le roi Alfonso XII est assez tranquille. L’été, les gens font la queue pour se faire prendre en photo à ses côtés.

Les calèches du Balcon de l'Europe

En saison, c’est aussi de là que partent les promenades en calèches. Le reste de l’année, il est agréable d’y prendre un thé dans l’un des nombreux bars qui la longe.

Belle calèche
Belle calèche

On accède à la plage de Calahonda au début de la promenade, à côté des calèches.

Le quartier piéton de Nerja

Une partie du centre de Neja a été transformé en quartier piéton, les rues étroites offrent une certaine fraîcheur les jours de grandes chaleurs. On y rencontre une grande densité touristique, et lentement les petites épiceries, marchands de tissus et coutelleries sont remplacés par des magasins de fringues pour vacancier, pub, restaurants, inévitable marchand de souvenirs et agences immobilières.

Le quartier piéton de Nerja
Le quartier piéton, vide aussi c'est pas mal.

À propos d’agences immobilières, si jamais l’idée vous vient d’investir dans la région, sachez que cette profession n’est plus contrôlée par l’état depuis 1998 et que n’importe qui peut ouvrir une agence de nos jours, donc vérifier bien la qualité de vos interlocuteurs avant de dépenser toutes vos économies.

Très proche du centre de Nerja, cette jolie plage, presqu’une calanque, est rapidement saturée l’été, d’une part à cause de sa situation et aussi à cause d’un troupeau de fauteuil et parasol payant qui en occupe plus des trois quarts de la surface. Essayez quand même, elle est bien protégée des vents et le soir on peut y boire cocktails et bière dans le bar qu’y se cache sous les palmiers.

une des belles plages de Nerja
La plage de Calahonda

La plage de la Burriana

Cette plage est sans doute ce qui dans la région, se rapproche le plus de la Caraïbe, grands palmiers, les montagnes en arrière-plan qui pourraient être le volcan de la Soufrière et la mer d’un magnifique bleu turquoise. Certes, le sable n’est pas aussi fin ni blanc que de l’autre côté de l’océan, mais on se laisse prendre à cette ambiance tropicale.

La Burriana à Nerja
La Burriana

Les chiringuitos de la Burriana

Tout le long, posés sur la plage, de nombreux restaurants proposent des grillades de poissons et de viandes sur d’imposants barbecues. Difficile de résister au fumet qui s’en échappe, d’ailleurs pourquoi résister, les prix ne sont pas beaucoup plus cher qu’ailleurs. Aux deux extrémités de la plage, on trouve deux restaurants réputés, Moreno, depuis 1965, il régale ses clients avec ses côtes de boeuf et ses dorades grillées et le Merendero Ayo régale ses clients avec de belles paellas depuis 1970.
La Burriana à Nerja
Moreno et ses brochettes de poissons

Contre la falaise, vous trouverez des marchands de souvenir, de matelas, tongs et autres bouées canard ainsi que des magasins de surf, un centre de plongée et quelques bars.

Bars et pubs anglais

À Nerja, parler anglais vous aidera autant que parler espagnol, la population anglophone est tellement importante qu’on a du mal parfois à se sentir en Espagne, témoin ces très nombreux bars qui diffusent sur écrans géants les matchs de football, mais quasi exclusivement ceux de la coupe d’Angleterre.

Un pub pas andalou
Un pub typiquement anglais, où irlandais, ou écossais

Cela dit, on retrouve dans certains d’entres eux toute la chaleur et l’ambiance des pubs anglais (où irlandais, ou écossais, attention à ce que vous dites !) et plus la soirée s’avance, plus les Guiness descendent, plus on se croit, à Londres (ou Dublin ou Glasgow) alors un rappel, quand vous sortez n’oubliez pas, en Espagne on roule à droite, pas à gauche. Et mieux encore, attention, les lois sur la conduite en état d’ivresses sont les même qu’en France...

Marisqueria La Marina

Ce restaurant se trouve dans la partie moins touristique de Nerja. Une grande salle un peu bruyante dans laquelle les familles entières passent le dimanche après-midi assis à de longues tables. Au menu, tous les tapas, avec une mention spéciale pour les fruits de mer et les poissons à la plancha ( essayez les gambas avec un peu de gros sel) ainsi que pour un classique un peu coûteux, le poulpe à la Galice. Accompagnez ça d’une San Miguel ou d’un verre de vin blanc sec.

Mais le summum, c’est quand même le calamar frais à la plancha et les couteaux cuits de la manière. Je retournerai à Nerja rien que pour en manger de nouveau. La Marisqueria La Marina à Nerja Marisqueria La Marina

La Marisqueria La Marina à Nerja
Marisqueria La Marina

Et profitez de l’ambiance, car même si le menu est traduit en anglais, vous êtes en Andalousie, c’est chaleureux et animé, un régal à tous les points de vue. Si la salle et la terrasse sont pleines, ce qui arrive très souvent essayez Los Pescaitos, à une rue de là.

Marisqueria La Marina
Castilla Perez 28 L 1
Nerja


Tradition et religion

Le 3 mai, Nerja fête la Croix de mai. Une célébration religieuse de la croix, sur laquelle, même le journal local “El Sur” ne donne que peut d’information, et dans laquelle une bonne dose de paganisme a été injecté.

Plusieurs quartiers et association construisent un énorme crucifix et l’entourent d’objets, comme les offrandes d’un temple bouddhique. Après buffet avec sangria, jambon Serrano, Sirop de cane et autres spécialités local, le flamenco est aussi de la partie. Il faut être invité pour participer à ces réunions.

Nerja, fête la Croix de mai
Fête la Croix de mai